© 2018 - dernière mise à jour - 13/05/2018

  • w-facebook
  • White YouTube Icon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MESANGES (Juin 2000) : 

Deux comtés voisins se retrouvent chaque année dans les ruines d'un trou appelé Garway, situé à la frontière de leurs domaines. Tandis que s'enchaînent les épreuves d'un tournoi, à la bibliothèque est ouvert un gigantesque parchemin d'une dizaine de mètres de long. Les érudits viennent interpeller les nobles durant les festivités, leur révélant que le précieux document est un artefact qui scelle et maintient en captivité un être antique sous les ruines. Plusieurs personnes s'affèrent à comprendre et trouver le moyen de redonner ses capacités au parchemin avant qu'il ne se déroule entièrement et ne libère la sombre entité.

 

Dans le même intervalle, une créature ancienne surnommée le Tralü fait son apparition et apporte son aide en les mettant en garde contre l'utilisation de la magie des ombres.  Il révèle par ailleurs qu'il a été le captif de savants et autre universitaires dans ces murs bien avant qu'ils ne tombent en ruines. Ses tortionnaires étaient, entre autre, des praticiens de la magie du temps..

 

Alors que la catastrophe est évitée, la fête reprends.

Au même moment, un important groupe d'assassins Darshanides débarque, non loin, sur les côtes pour s'infiltrer dans la cité en ruines. 

 

Quelques résidants alertés ont le temps de réagir avant que les assaillants ne fassent un carnage. L'ensemble de la population locale se fédère derrière les comtes lavandiens et les rôdeurs en charge de la protection des lieux. 

 

Garway retrouve son calme et sa sérénité, pendant que d'étranges moines vêtus de rouge et noir s'installent localement. On apprend au même moment que l'entité scellée sous la cité s'est désagrégée depuis plusieurs années...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ROUGE-GORGE (Septembre 2001) :

Un an a passé depuis les évènements de Garway (GN Mésanges). Trois comtes lavandiens s'unissent pour délivrer de ses propres murs un quatrième seigneur de contrebandiers et mercenaires à la solde d'un pirate. Alors que le comte Janus de Perle Noire reste introuvable, le reste de sa famille est retenue captive. Un plan de libération musclé du Fort de Perle Noire est organisée par les secours. Quelques heures plus tard, la famille retrouve ses quartiers laissant ses alliés s'installer pour les quelques jours qui suivent. 

Puis peu à peu la population est agitée par un mal invisible qui rôde. Les indigènes au service de la noblesse locale cherchent des indices, un ordre de chevaliers traque dans les rues les créatures des environs : un groupe d'étranges sirènes et bien d'autre pistes. 

Alors que les moines de Cantor renforcent leurs liens avec le pouvoir local et se montrent inhospitaliers avec certains alliés libérateurs. 

 

Dans l'intervalle, quelques étrangers à la peau dorée, d'autres aux allures plus morbides et quelques révolutionnaires Puntas découvrent une entrée secrète dans une cave isolée du domaine. La population découvre l'extraordinaire trésor ramené du Tiwatiwacan par le comte de Perle Noire. Notamment un imposant totem Nezcien dont le comte brise le sceau runique pour en libérer la Bête. 

 

La créature continue ses méfaits, de plus en plus de victimes sont retrouvées, au mieux blessées, aux quatre coins du domaine. Une battue est organisée quand une sombre énergie se répands dans les environs, drainant la force vitale de plusieurs individus. Certains dépérissent, quelques uns se comportent comme des pantins morbides et d'autres survivent en usant de tous les remèdes possible.

 

On accuse les moines de Cantor d'avoir libéré un mal ancien qui pervertit le domaine ainsi que le doyen de la famille, le poussant vers des recherches et des pratiques dangereuses, notamment la libération de la Bête Indigène. Les moines s'en défendent. Un manque de preuves et leur bienveillance auprès de la famille de Perle Noire leur permet de conserver une immunité diplomatique dans la fortification. Néanmoins leur condescendance diplomatique et leur attitude inhospitalière énerve le comte Hector d'Arrache le Nez, qui voit là un casus belli suffisant pour les avertir d'une guerre imminente.

La Bête est laissée pour morte dans un combat sanglant. Certain prétendent l'avoir vu rejoindre le totem. Malgré l'absence du comte, sa famille fait le nécessaire pour sceller le totem. Les infections cessent de se propager et certain individus touchés par la folie guérissent.

Deux jours passent, des éclaireurs avertissent qu'une sorcière Sidhe de la Cour Noire s'est introduite dans le domaine à l'aide d'agents infiltrées. Cette derrière n'a pas le temps de sévir, elle est maitrisée avant d'être abattue.

Au moment du départ des troupes alliés qui ont permis la libération du domaine, le vieux comte Janus de Perle Noire est retrouvé égorgé dans les sous sols. Les membres de la famille Perle Noire se rassemblent autour de Rodrigue, le nouveau comte des terres alentours, pour remonter la piste du crime. Déjà plusieurs groupes ont quitté le domaine. Une partie du trésor familial a été pillé, et certains indigènes ont également disparus... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P

IVERT ( Juin 2004 ) :

A plusieurs centaines de kilomètres dans l'Ouest, sur l'île de Diona dans l'Archipel des Cyclades, d'illustres familles et propriétaires terriens préparent les élections du futur gouverneur de l'île. La récente mort de l'Imperator est dans toutes les discussions. La Guerre contre d'obscurs séides au Nord s'intensifie. Plusieurs créatures jadis oubliées sont réveillées, libérées ou encore dirigées sur la cité.

Le Sénat local vote l'accès à la réserve d'armes impériales plus connue sous le nom de "salle des origines".

La réouverture des lieux n'est pas simple. L'endroit est infesté de créatures comparables à la Bête du Fort de Perle Noire (voir GN 2001 - Rouge Gorge). La cité plonge peu à peu dans le chaos. Les rues ne sont plus sûres. Les membres du Sénat sont en désaccord. Les étrangers sont régulièrement pris à partie dans les querelles internes de la cité.

On découvre qu'une créature antique défait récemment par hasard de ses entraves, retrouve peu à peu ses pouvoirs et sème la discorde parmi les habitants depuis plusieurs jours. L'apparition d'une île sortie des eaux, située non loin de Diona, engendre un grand nombre d'interrogations et suscite des investigations.

A la quasi fin des jeux, une troupe importante de moines de Cantor débarque sur l'île, entourés des sombres séides et grâce à l'aide de quelques politiques corrompus et personnalités soucieuses de leur bien être. Les moines débarquent grâce à des "poches d'obscurité" qu'ils ont appris à exploiter.

Les pythies révèlent certains lourds secrets et les solutions à quelques problèmes très présents, pendant que la rumeur se répand que le Comte de Haut Beffroy des Lavandes a été aperçu dans les ruelles la ville.

Plusieurs lois sont votées, la redistribution des territoires est effectuée alors que l'amant de l'Imperator fait des révélations sur son assassinat. Satyre premier du nom, père de la race et félon à la reine de Sidhes, se révèle. Après avoir fait signer un pacte à plusieurs sénateurs qui conspirent sur le devenir de l'Empire, Satyre est subitement arrêté dans son élan par un autre Sidhe.

Deux jours se sont écoulés, la Méduse parcourt les rues désertes de Diona, quand qu'elle est décapitée par le prince Atlante. La cité est alors sauvagement attaquée par les moines de Cantor qui ont préparé leur invasion.

Un grand nombre d'alliances portées par la solidarité de plusieurs héros mythologiques anéantissent l'ennemi. On compte de nombreuses pertes parmi les plus valeureux. Les familles nobles décident de poursuivre et finir les épreuves afin d'honorer la mémoire des disparus et d'élire le nouveau gouverneur.

A quelques centaines de mètres de là, la délégation Proteus se livre à un ultime affrontement contre un dangereux évadé de leur pays, resté jusque là indétectable grâce à son pouvoir de changer d'apparence. Ils arrivent enfin à le débusquer. 

 

 

COLIBRI ( Juin 2008 ) :

Quelques années se sont écoulées, plusieurs comtes lavandiens se sont retrouvés à Garway pour reprendre le tournoi régional et organiser sa course au Tralü. Malgré les festivités, l'ambiance est minée par la proximité de la guerre avec les moines de Cantor le long de la plupart des frontières lavandiennes. Depuis la tente de commandement, les comtes alternent leurs transactions et leurs mouvements de troupes. Sous l'administration du mage alchimiste Malnibus, Garway a subi quelque rénovations et s'est ouvert aux visiteurs étrangers.

Alors que les discussions diplomatiques se succèdent, un comte est porté disparu et un autre est agressé dans son propre campement. Des éclaireurs de Cantor surgissent au centre du domaine et s'attaquent à la population, plus particulièrement aux maisons de noblesse.

Une chapelle maudite des moines est retrouvée. Cette dernière est piégée par une bombe avec un mécanisme encore jamais rencontré. Un espion des moines est identifié et poursuivi. Pendant que certains érudits se réunissent pour mettre leurs efforts en commun afin de retrouver le trésor caché de l'ancien roi Obéron.

Le comte de Haut Beffroy, à la recherche de sa fille Risette, fait son apparition dans les rues de la cité en ruine. Ce dernier avertit qu'elle devra lui être remise si les autres comtes ne veulent pas s'ajouter des complications dans leur conflit armé avec Cantor.

Le comte de Haut Beffroy est traqué pour avoir lancé ces menaces. Plus tard dans la nuit, il assiste au rituel meurtrier d'un samouraï darshanide par des sorciers et leurs acolytes. Un combat violent a lieu dans les bois alentours entre la délégation darshanide allié aux lavandiens et la sombre confrérie. Le comte de Haut Beffroy profite du chaos pour s'infiltrer dans Garway à la recherche de sa fille. Au moment où il l'identifie, il se fait capturer. Il est exécuté à l'aide d'un poison qu'on lui administre.

Les forces de Cantor s'approchent de la région, de petits groupes arrivent à s'infiltrer et tentent à nouveau d'atteindre les comtes lavandiens. A la même période, on apprend la destruction du Pic de Foudre Hardi pour permettre l'anéantissement d'un Dragon Noir surgissant au dessus des lignes armées de Cantor.

Un groupe important d'envahisseurs venu par la mer depuis le Royaume de Givre qui ont attendu patiemment que le conflit entre Cantor et les Lavandes se déroule afin de prendre le dessus sur la cité et récupérer un mage félon de leur patrie, entrent en action.

Seules les forces des comtes d'Arrache le Nez et Qui Sent la Nuit réussissent à renvoyer les moines de Cantor hors de leurs frontières et les chassent un peu plus loin, en territoire voisin. Le comté de Douce Lavande est dévasté par la guerre. Celui de Foudre Hardi est réduit lui-même à l'état de désert par la succession de ses explosions.

On découvre que le  régent Malnibus Alembiq est membre de l'organisation secrète : le Cénacle de Sang. Au service du comte de Haut Beffroy, il s'adonne à des expériences interdites qui permettent d'alimenter un Golem de métal dissimulé au fond de son repaire.

L'alchimiste du sang est finalement retrouvé puis exécuté avec sa créature, après qu'il ait révélé avoir été un double espion. Il était également payé pour ses service par des moines de Cantor.

Finalement la bombe n'explose pas mais elle provoque une secousse qui permet au second plan de Malnibus et des moines de Cantor de se réaliser. Le cœur de l'entité enfouie depuis des dizaines d'année au centre de la cité se réveille. Cette créature antique attire à elle des ombres qui se déchaînent sur la population. L'entité réussi presque à détruire le reste de cité. Une dame Sidhe et la protection de l'antique Tralü évitent le pire aux les résidents de Garway.

Ainsi le cours de la vie à Garway reprend, tandis que se termine un tournoi de maître en confiture et que s'organise une nouvelle course au Trälu. La guerre n'est pas gagné, mais les lavandiens et leurs alliés ont retrouvé espoir pour la première fois.

ROUGE GORGE (Juin 2011) :

Début de l'été 1571, après trois années de guerre intensive, les Cantors cèdent à nouveau du terrain, et perdent leur second et important conflit armé : la Bataille de Roccocourt. Le comte Dorian de l'Oiseau Bleu a fait appel à de nombreux alliés, et annonce sa candidature au rang de Duc des Lavandes. Dorian rassemble les serments signés de plusieurs pairs de l'ancien royaume et devient le premier Duc depuis le morcèlement de l'ancien pays : le royaume de Disse.

Pour fêter sa victoire éclatante, la famille de l'Oiseau Bleu des Lavandes invite un grand nombre de cousins et voisins, ainsi que quelques alliés plus éloignés. Il invite entre autre les derniers comtes favorables à son ascension, mais qui ne se sont pas encore prononcés offciellement. Il fait également activer une relique très ancienne, une "table" datant de la Grande Antiquité, prêtée par Titania la reine des Sidhes.

Cet évènement ne manque pas d'attirer l'attention, l'enjeu de l'énigmatique artefact donne accès à la légendaire cité royale disparue : la cité Disse, ainsi que le droit à une seule personne d'accompagner le Duc dans cette aventure future.

Pendant ce temps, les invités et gens du domaine profitent des jardins et échangent sur leurs intérêts communs. Peu à peu des accidents surviennent, systématiquement des gardes du Duc ou d'anciens hommes d'armes revenus de la guerre se montrent agressifs, voire incontrôlables.

Durant les festivités, les invités profitent d'un parc qui s'étend vers une vaste forêt à laquelle on prête bien des légendes. Des manouvriers du Duc interrompent à plusieurs reprises l'organisation de la fête, ils s'en prennent indifféremment à toutes les personnes qu'ils croisent.

 

La table de la Grande Antiquité provoque des évènements imprévus parfois à quelques mètres des châteaux de Mytyl et Tyltyl, et parfois à l'extrémité du domaine. 

Les proches du Duc sont inquiets, en dehors de sa garde rapprochée, les sentinelles ne sont plus très sûres. Une grande partie des gardes ont déserté les lieux, dans l'intervalle une délégation des moines de Cantor s'est introduite sur le domaine et demande à s'entretenir avec le Duc.

La cour du Duc est rassemblé autour des moines qui se montrent condescendants et menaçants. La cour du Duc se regroupe dans un élan de solidarité et massacre les sombres moines, mettant un point final à toute tentative de négociation.

Au même moment, plusieurs personnes investiguent sur les lieux et découvrent l'existence du "Pavillon aux singes". Un prétendu hospice dissimulé quelque part dans la forêt domaniale.

Plusieurs personnes disparaissent quelques heures. A leur retour, on constate qu'ils n'ont pas souvenir de leur disparition. On remarque que plusieurs d'entre eux portent des marques de morsure au cou ou aux poignets.

Une chasse aux Lods et à quelques plus gros gibiers est organisée. On retrouve au même moment in extremis le conseiller et devin du Duc dans

un état sanguinolent, quasi laissé pour mort.

Les gens sont de plus de plus inquiets, les environs sont de moins en moins sûrs. Certains gardes reviennent dans les alentours, ils se montrent très agressifs.

Une étrange créature de métal, un génie égaré, des spectres, etc. font leur apparition à tour de rôle. La table de la Grande Antiquité matérialise temporairement des êtres et des souvenirs du passé. Ce qui ne manque pas de créer la confusion voire la peur parmi les convives.

Au premier matin, la découverte du cadavre d'une servante dans une baignoire du château et de plusieurs animaux retrouvés déchiquetés aux abords d'un château accélèrent les inquiétudes et les investigations.

Il est découvert trop tardivement que le Duc dissimule au cœur de sa forêt une famille de vampires, qui lui ont apporté de l'aide dans la guerre contre les moines de Cantor. Néanmoins leur aide a de lourdes conséquences, notamment sur les vétérans de la guerre qui se transforment en "blafard". Une sorte de goule très agressive. Ces anciens soldats sont notamment galvanisés par un des vampires, devenu renégat pour sa propre famille.

Le soir venu, le domaine est assiégé par tous les "blafards" des environs, à leur tête Eskandar le vampire qui exige la restitution de l'Oiseau Bleu. Le Duc s'exécute, laissant le vampire et ses comparses repartir avec le petit oiseau pour éviter davantage de conflits et préserver les personnes présentes.

Au matin, une délégation de la Cour Nnoire des Sidhes, mené par un représentant du Roi Vert Tyr Na Nog se présente au Duc pour le menacer et lui exiger que la famille de vampires lui soit livré. Ces derniers se sont évadés et cachés de la Cour Noire des Sidhes depuis plusieurs dizaines d'années, protégés par l'influence de l'Oiseau Bleu. Dorian tient bon, mais il sait que la partie n'est que remise.

Le mage enquêteur de Jentaz remporte l'épreuve de la table de la Grande Antiquité, tandis qu'un invité néfarak a disparu dans les derniers moments et manifestations de la table. Un livre très ancien datant de l'époque des Dominateurs est retrouvé, il passe de main en main avant de disparaître.

La plupart des convives préparent leurs départs quand la princesse sidhe disparue subitement. Les frères de la ruine manifestent alors leur colère et promettent la revanche des leurs vis à vis des lavandiens. La guerre avec les moines de Cantor semble belle et bien terminée, mais les conflits internes au sein du Duché ne semblent que commencer.

 

Une rumeur circule que le comte d'Haut Beffroy des lavandes vécut quelques temps sur le domaine il y a plusieurs dizaines d'années. On prétend que durant son séjour il passait la plupart de son temps avec la famille des vampires isolée au cœur de la forêt. La rumeur s'amplifie et est confortée par d'autres témoignages : le sorcier du sang, comte de Haut Beffroy, serait toujours en vie...